Les Clairacais membres de la Légion d’honneur
×

Du 7 au 18 mai 2019, la Société des membres de la Légion d’honneur du Lot-et-Garonne a présenté au Centre culturel Claude-Maisonneuve de Clairac une exposition sur les Légionnaires natifs du département.
Accueillie par Michel Pérat, maire de Clairac, la présidente du comité SMLH de Marmande, Martine Bianchi, a remercié la municipalité et les participants, et tout particulièrement Nicole Tramond et Daniel Sicard qui ont beaucoup œuvré pour sa mise en place. Elle a ensuite passé la parole au président de la SMLH 47, le général Serge Egloff, qui a présenté la finalité de cette exposition : rendre hommage aux membres de la Légion d'honneur nés dans nos belles communes et dont le souvenir est souvent perdu.
À la suite de cet évènement, la SMLH 47 a mis en ligne sur son site internet les biographies des Légionnaires nés à Clairac. Il s’agit là d’une étude inédite qui avait toute sa place sur notre site ; nous adressons tous nos remerciements à la section du Lot-et-Garonne de la SMLH de nous avoir autorisés à la publier ici.

Le site LEONORE du ministère de la Culture répertorie 30 enfants nés dans la commune de Clairac qui, devenus adultes, ont reçu la Légion d'honneur. Parmi eux, trois dossiers ne sont pas accessibles en ligne. Il s'agit de Jean CHOPIS1, né le 7 janvier 1891, d’André Jean FONTEILLES2, né le 24 septembre 1894 et d’Yves LAFFARGUE3, né le 19 mai 1892. Mais ne sont pas pris en compte ici les Clairacais qui seraient nés dans une autre commune ; de même, cette étude ne prend pas en compte les natifs du XXe siècle, comme Pierre DELSOL (1909-1987), commandeur de la Légion d’honneur, Compagnon de la Libération.

expo-1.jpg
img_mag
expo-2.jpg
img_mag
Exposition Légion d'honneur, Centre culturel Claude-Maisonneuve. Printemps 2019.
  1. Jean CHOPIS, fils de Jean Chopis, layetier (ouvrier qui fabrique des coffres, des caisses en bois servant généralement d'emballage), et de Joséphine Héritier. Il épouse le 22 juillet 1919 Marie Thérèse Juéla, à Castelmoron. Il décède à Agen le 12 mai 1966.
  2. André Jean FONTEILLES, fils de Léopold Auguste Fonteilles, layetier, et de Marguerite Chaudruc. Il épouse le 23 septembre 1919 Angèle Badia à Nérac. Il décède à Tonneins le 6 septembre 1972.
  3. Yves LAFFARGUE n’est pas trop trouvable dans les registres d’État-civil de Clairac à cette date.
Les fiches sont classées par ordre chronologique.