Émile, Édouard SILVESTRE de FERRON
×


1863-1936

Émile, Édouard SILVESTRE de FERRON est né le 2 décembre 1863 à Clairac. Il est le fils de Philippe, Alfred Silvestre de Ferron, propriétaire, âgé de trente-sept ans, et de Adèle de Saffin, en famille surnommée Amélie, son épouse, âgée de trente ans.
Engagé volontaire au 2e régiment de Cuirassiers le 13 mars 1885, il est nommé brigadier le 19 septembre 1881, brigadier fourrier le 16 juillet 1886, maréchal-des-logis le 17 septembre 1886, maréchal-des-logis-fourrier le 22 mai 1888 et maréchal-des-logis-chef le 7 juillet 1888. Nommé maréchal-des-logis élève officier le 30 septembre 1889, il suit les cours de l'école d'application de cavalerie comme élève officier du 1er octobre 1889 au 31 août 1890.
Sorti 23e sur 99 élèves, il est affecté comme sous-lieutenant au 3e régiment de Dragons le 29 décembre 1890. Il y est nommé lieutenant le 39 décembre 1892. Il se marie le 9 juin 1893 avec Jeanne, Renée Benoît avec laquelle il aura trois garçons et deux filles.
Nommé lieutenant en premier, le 17 novembre 1897, dans ce même régiment, il est nommé capitaine instructeur au 1er régiment de Cuirassiers le 12 juillet 1903. Il reçoit un Témoignage de satisfaction du ministre de la Guerre le 23 mars 1906 « pour le zèle qu'il a apporté dans le fonctionnement des écoles d’instruction ». Le 22 décembre 1906, il affecté comme capitaine commandant au 15e régiment de Dragons.
Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur par décret du 16 septembre 1910. Sa croix de chevalier lui est remise par le Président de la République. Il décède en 1936 à Nantes.

Silvestre_de_Ferron.jpg
© Leonore. Archives nationales-ministère de la Culture
img_mag